art:realite_augmentee

Réalité augmentée et créativité artistique

La rédaction de cette note a été déclenchée par la lettre d'Alain Marc https://alain-marc.fr/2022/05/24/premiere-etape-en-peinture-ressentir-et-exprimer-le-visage-de-labsolu/ ainsi que ses diverses œuvres, messages et que des discussions. (Lors de la création de mon wiki j'avais réfléchi à la notion d'œuvre artistique).

Si l'on considère que tout artiste a pour volonté et objectif d'exprimer sa propre réalité dans une œuvre, alors tous les domaines artistiques sont concernés. Toutefois, il y a une grande diversité de situations, certaines activités sont par nature individuelles, mais d'autres sont collectives, certaines ont lieu en isolement, d'autres en relation avec un public, certaines œuvres sont uniques alors que d'autres sont reproductibles.

Une œuvre doit être matérialisée pour être communiquée. Depuis les premières créations humaines connues (art pariétal) les moyens ont évolué et chaque artiste se les approprie à sa manière.

La réalité augmentée chez Alain Marc

Alain Marc explicite sa propre démarche artistique et la caractérise comme une “réalité augmentée”.

Pour en percevoir l'originalité, j'essaye ici de la présenter puis de montrer comment, d'une façon générale, on peut analyser les œuvres reconnues comme des grandes œuvres sous l'angle d'une réalité augmentée. Chaque artiste réalisant son propre choix artistique.

Si j'ai bien compris, sa démarche artistique de peintre repose sur 4 piliers en interaction

  • Un choix de sujet : rendre compte de sa perception de l’âme ou de l’esprit des forces cosmiques et telluriques se dégageant de la nature, de la terre où nous vivons
  • La mise en état de flow pour favoriser cette perception en privilégiant des activités physiques extrêmes qui permet l'étape suivante
  • L'idéation ou la création d'un concept
  • La matérialisation grâce aux techniques numériques au-delà des supports classiques des peintres (animation audio et vidéo) pour communiquer l'idéation. Cette matérialisation ne se fait pas forcément en état de flow et elle peut être sous-traitée (ce qui va poser le problème des originaux, car elle peut être reproduite d'autant plus facilement qu'elle est numérique).

C'est alors qu'il parle de réalité augmentée, je pense sous-entendu une réalité telle que lui la perçoit et la complète, on peut le résumer ainsi :

œuvre en réalité augmentée =

  • la nature de la nature
  • perçue par lui en état de flow
  • concrétisée avec technologie du XXIème siècle

Pas de commentaire spécial si ce n'est qu'il est clairement exprimé et compatible avec toute démarche artistique sérieuse.

Le flow de Mihaly Csikszentmihalyi référé par Alain

Pour atteindre cet état de flow, Mihaly Csikszentmihalyi mentionne ( https://www.guillaumeservos.com/essentiel-flow-csikszentmihalyi/):

  • La tâche entreprise est réalisable, mais constitue un défi et exige une aptitude particulière ;
  • La réalisation de cette tâche exige un haut niveau de concentration ;
  • L’objectif visé est clair ;
  • L’activité en cours fournit une rétroaction immédiate (feedback en anglais) ;
  • L’engagement de l’individu est profond et fait disparaître toute distraction ;
  • La personne exerce le contrôle sur ses actions ;
  • La préoccupation de soi disparaît, mais paradoxalement, le sens du soi est renforcé à la suite de l’expérience optimale ;
  • La perception de la durée est altérée.

La combinaison de ces éléments produit un sentiment d’enchantement si intense que tu es prêt(e) à investir beaucoup d’énergie pour le ressentir à nouveau.

Je suis à peu près convaincu par ça cependant ça ne s'applique pas bien à la perception de l'environnement mais à une plongée en soi-même, c'est pas la même chose. Je connais des programmeurs qui sont très productifs en mode flow, ils peuvent rester plus d'un jour dans cet état très productif. Mais on peut considérer que l'on profite d'un état flow pour une perception. Probablement c'est ce que font les mystiques.

Voir aussi https://alain-marc.fr/teleateliers/doku.php?id=2022:atelier2:site:etat-creatif pour une discussion sur l'atteinte d'un état créatif

La conception artistique en tant que réalité augmentée

Les arts graphiques sont la plupart du temps individuels, mais ce ne l'est pas toujours, en particulier l'architecture ou la sculpture.

En peinture, on reconnait l'atteinte de l'objectif de créativité par le style, la touche du peintre.

Dans ses dernières œuvres Dany Laferrière a me semble-t-il réalisée sur papier des œuvres de réalité augmentée. La dernière est impressionante :

Justification :

  • Un roman : en fait bien du monde ne verra pas ce livre comme un roman, mais du grand n'importe quoi, et pourtant
  • le titre nous prévient : sur la route avec Bashō : il s'agit du roman d'un voyage
  • Bashō, si on ne le connait pas il nous le présente tout de suite
  • Une fenêtre : c'est une ouverture, un point de vue sur un environnement
  • Et la promenade commence, on ne sait pas trop quelle promenade
  • Mais progressivement on comprend, c'est de sa promenade dans son univers réel et imaginé
  • et il la rythme avec des poèmes de Bashō qui entrent en résonance avec son propre vagabondage
  • ses réflexions
  • ses lectures
  • ses rencontres
  • les œuvres qu'il fréquente
  • et conclue avec Bashō car une œuvre doit être fermée

Si j'en crois ses œuvres précédentes, il se met en état de flow en lisant dans son un bain ou en buvant du vin rouge avec ses amis ! Chacun son truc. Écrire un tel roman ça prend du temps et il faut entretenir son état de créativité.

Voici quelques pages pour illustrer mon propos

Je pense à :

  • L'Iliade et l'Odyssée
  • Les métamorphoses d'Ovide
  • L'oeuvre de Rabelais
  • Don Quichotte
  • Les misérables
  • Les frères Kamarazof
  • Voyage au bout de la nuit
  • ….

Une découverte : Edmond Baudoin Un peu comme Dany Laferrière mais bien plus fort pour les dessins.

Le cas des opéras est particulier très important, car ce sont des œuvres collectives, en effet toute représentation d'opéra implique:

  • généralement une œuvre pré-existante
  • un compositeur
  • un librettiste
  • et pour chaque représentation un chef d'orchestre et de chœur et un metteur en scène
  • des chanteurs et des musiciens
  • un promoteur et des accessoiristes
  • et même le public

Mais il n'en reste que l'on puisse les considérer comme une “réalité augmentée” qui au départ est produite par un couple compositeur-librettiste et est à chaque représentation.

Je pense immédiatement à :

  • Don Giovani
  • La flûte enchantée
  • Les noces de Figaro
  • Lulu
  • Wozzek
  • Péléas et Mélissande
  • Les Boréades
  • Peter Grimes
  • Le nez
  • Satyagraha
  • Aknaten
  • Damnation de Faust
  • Cappricio
  • Fidelio
  • Falstaf
  • Didon et Énée
  • The rake's progress
  • Les 3 oranges

C'est un peu comme les opéras

L'économie des œuvres reproductibles

Quand une œuvre est conceptuelle se pose alors une question essentielle pour la vie de l'artiste, comment la protéger et en tirer revenu.

Voir https://alain-marc.fr/teleateliers/doku.php?id=2022:atelier3:site:droit_de_copie

Entrer votre commentaire. La syntaxe wiki est autorisée:
T Y U​ P Q
 
  • art/realite_augmentee.txt
  • Dernière modification : 2022/06/03 18:46
  • de dp